Les derniers droits de douane proposés par l'administration Trump illustrent les tentatives américaines d'intimidation commerciale et ajoutent de l'huile sur le feu dans la spirale des représailles de la plus grande guerre commerciale de l'histoire économique mondiale.

Quelques jours après l'entrée en vigueur des droits de douane imposés sur 34 milliards de dollars de produits chinois, l'administration Trump prépare des droits de douane sur 200 milliards de dollars supplémentaires d'importations chinoises.

Pendant des mois, le gouvernement chinois a patiemment exhorté l'administration américaine à cesser d'intimider ses partenaires commerciaux, à arrêter de fouler aux pieds le système commercial multilatéral et à faire preuve d'ouverture d'esprit afin de parvenir à un résultat gagnant-gagnant.

Au lieu de faire marche arrière dans son attitude belliqueuse, l'administration américaine a mis les bouchées doubles sur l'unilatéralisme. Rien ne justifie une telle action, et pour la Chine, il n'y pas de meilleur moyen que de rétorquer en défendant ses intérêts nationaux fondamentaux.

L'histoire semble souvent se répéter.

Après que le président américain Herbert Hoover a signé le Tariff Act en 1930, qui a augmenté les droits de douane sur plus de 20.000 produits importés, les partenaires commerciaux majeurs des Etats-Unis ont répondu avec leurs propres droits de douane en représailles.

Cette mesure protectionniste a contribué à réduire de plus de moitié les exportations américaines, et les historiens pensent qu'elle a exacerbé la Grande Dépression.

Au moment où l'économie américaine connaît une reprise durement gagnée, il est important de renforcer sa résistance et sa compétitivité via une coopération entre les Etats-Unis et ses partenaires commerciaux. Le protectionnisme et l'isolationnisme ne peuvent qu'aggraver la situation.

La nouvelle proposition de droits de douane représente une nouvelle taxe de plusieurs milliards de dollars pour les entreprises et foyers américains. Les représailles de la Chine équivalent à des milliards de nouveaux droits de douane pour les exportateurs américains.

Les droits de douane engendrant d'autres droits de douane qui génèrent à leur tour davantage de droits de douane ne peuvent qu'intensifier une guerre commerciale qui coûtera aux Américains des emplois et la croissance économique.

Selon la Fédération nationale du commerce au détail, si le gouvernement américain applique entièrement ses droits de douane, le PIB du pays pourrait diminuer d'environ trois milliards de dollars et cela pourrait entraîner la perte de 134.000 emplois américains.

Les actions commerciales unilatérales peuvent être perturbatrices et s'avérer contreproductives pour le fonctionnement du système économique et commercial mondial, a indiqué Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international.

La Chine n'a jamais craint une guerre commerciale avec les Etats-Unis et possède d'amples munitions et alternatives pour faire face à leurs menaces. La Chine portera bientôt de nouvelles plaintes auprès de l'Organisation mondiale du commerce afin de sauvegarder ses intérêts légitimes.

Il est dans l'intérêt de l'administration Trump de travailler de manière constructive avec la Chine et les autres partenaires commerciaux des Etats-Unis afin de résoudre les différends dans le domaine du commerce et de l'investissement.