Un groupe de 165 casques bleus chinois ont quitté mardi Zhengzhou, capitale de la province chinoise du Henan (centre), pour une mission d'une durée d'un an au Soudan du Sud.

Ces casques bleus, composés d'une équipe de 133 sapeurs et d'une unité médicale de 32 personnes, constituent le premier groupe d'un bataillon fort de 331 hommes envoyé par la Chine pour cette mission.

Cette équipe sera chargée de réparer des routes, des ponts et des aéroports, de construire et d'entretenir des casernes et des abris, de construire des installations pour l'approvisionnement en eau, en électricité et en chauffage ainsi que d'offrir un soutien en matière d'ingénierie dans les zones de mission.

L'unité médicale mettra en oeuvre différentes tâches, comme soigner des maladies communes et infectieuses et effectuer des opérations et des vaccinations.

Le deuxième groupe du bataillon devrait quitter Zhengzhou le 23 septembre.