La Chine optimisera sa structure du transport dans les trois prochaines années, en augmentant considérablement la proportion du fret ferroviaire et fluvial, selon un document publié mardi.

En 2020, le volume du fret ferroviaire augmentera de 1,1 milliard de tonnes par rapport au niveau de 2017, tandis que celui du fret fluvial connaître une hausse de 500 millions de tonnes, a-t-on appris d'un plan d'action publié par le Conseil des Affaires d'Etat, gouvernement central chinois.

Parallèlement, le volume du fret autoroutier dans les ports côtiers baissera de 440 millions de tonnes par rapport au niveau de 2017.

Le plan d'action sera mis en place principalement dans la région Beijing-Tianjin-Hebei et les régions aux alentours (nord), dans le delta du fleuve Yangtsé (est), et dans la région des plaines des provinces du Shanxi et du Shaanxi (nord). Ces zones sont essentielles dans la bataille chinoise contre la pollution de l'air.

De plus, le document précise six étapes d'action, à savoir la hausse de la capacité du chemin de fer, la modernisation du système de transport fluvial, la réglementation du transport de fret autoroutier, l'accélération du transport multimodal, la promotion du fret vert dans les villes et l'établissement de plates-formes d'information pour le transport multimodal.